Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé
Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé

Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé

Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé
Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé

1960, j’avais huit ans, et je n’imaginais pas que cette voiture rouge allait marquer ma mémoire.

Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé
Simca Aronde Océane 1960, retour vers le passé

L’été 60 promettait d’être chaud, Johnny Hallyday chante “Souvenirs, Souvenirs”, Dany Logan et les Pirates passent à l’Olympia, sortie du premier disque des Chaussettes Noires chez Barclay et pour les grandes vacances, mes parents me propose de descendre dans le sud de la France pour rejoindre des amis de la famille. Immédiatement j’accepte et le rendez-vous est pris. Quelques jours plus tard, rendez-vous devant l’immeuble où j’habitais à Paris, et après une courte attente, je vois arriver au coin de la rue une étonnante voiture de couleur rouge sans toit. Pour moi ce fût une hallucination, j’allais partir en vacances dans une voiture de sport, une vraie, pas une miniature !

J’étais émerveillé, son tableau de bord avec son grand compteur, son pare-brise de forme bizarre, ses grands siéges et son énorme volant. Une question pourtant restait sans réponse, mais où est le toit ? Après un sourire moqueur, mon pilote m’indique la cachette, c’était derrière l’habitacle, caché dans la carrosserie. Après un rapide au revoir, direction le Sud pour deux jours de route et de vrai bonheur.