Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

Ex-illustrateur devenu peintre, Patrice Larue cache de multiples facettes, qui l’ont amené, au cours de sa carrière, à toucher au domaine de l’automobile.

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Patrice Larue a toujours dessiné, et ce n’est qu’en entrant aux arts décoratifs de Paris que l’artiste passe dans la catégorie des bons élèves.

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.
Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

C’est dans la presse qu’il commence sa carrière. Des petits dessins dans le magazine Lui de 2 cm sur 2 cm, qui étaient payés 100 francs, suivis d’une double page dans Playboy. “Ma maman achetait tous les magazines dans lesquels j’étais publié, du coup, elle était obligée de demander Playboy au kiosquier !”

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

Puis Patrice est contacté par Jean-Loup Nory, de l’Auto-Journal qui lui commande une illustration de Chrysler Town & Country. Mais avant de livrer son dessin à L’A-J, Patrice le soumet à Alain Marouani, qui était le directeur artistique des éditions musicales Barclays. Immédiatement, celui-ci lui passe commande des pochettes de disques pour Eddy Mitchell et Daniel Balavoine.

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.

Toujours dans le domaine musical, c’est pour Charly Records qu’il réalise les illustrations des pochettes d’albums pirates d’Eric Clapton ou de Jeff Beck.

Patrice Larue va participer ensuite à un concours de décoration de voitures organisé par l’auto Journal. “Il fallait décorer une Fiesta”, Patrice dessine un V8 sur le capot. “Mais ce n’est pas moi qui ai gagné”.

C’est en partie grâce à la Chrysler Town & Country qu’il va faire la rencontre, chez Barclays d’Alain Bertrand, avec lequel il partage toujours une longue amitié et une collaboration couronnée de succès.

Alain Bertrand, peintre hyperréaliste et Rock N' Roll.
Alain Bertrand

Alain, Patrice et son frère créent le studio Bahamas qui va réaliser les plus grandes campagnes de publicité.

“J’ai fait ça pendant 30 ans, à raison de 16 heures par jour. Les gens devaient croire que les affiches étaient des photos. Une fois, je me souviens qu’on a réalisé toutes les affiches du métro puisqu’on avait Air France, Darty et Renault en même temps !”

Au début des années 2000, Patrice décide de changer de vie. Il vend ses sociétés et quitte la région parisienne pour devenir peintre.
“L’avantage de la peinture, c’est qu’il n’y a plus de client pour te dire ce qu’il faut faire. C’est un vrai bonheur, mais c’est un métier solitaire.” “Trouver un sujet qui m’inspire est encore difficile aujourd’hui parce que j’aime la mer, la montagne et la campagne, les voitures américaines, anglaises et françaises, les femmes blondes, brunes et rousses !”

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.


Mais c’est l’automobile qui a toujours occupé une place particulière pour Patrice. “J’aime la technique, voir un moteur fonctionner, détailler ses matériaux, j’adore le dessin que sont capable de faire les designers automobiles. Certaines carrosseries sont tellement belles qu’une partie du boulot est déjà faite !”
Le processus créatif est toujours le même : un sujet part d’une lumière ou d’une matière captée sur des photos qui sont ensuite modifiées et embellies sur l’ordinateur. Après seulement commence le travail du peintre.

Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.
Patrice Larue, artiste peintre aux multiples facettes.