Historic Auto à Nantes, le salon qui monte

Le salon Historic Auto se déroulait ce week-end du 29 février/1 mars au parc des expositions de la Beaujoire à Nantes, à deux pas du célèbre stade du même nom. Le public nombreux était au rendez-vous pour ces deux jours autour de l’auto ancienne. Jean-Claude Andruet était le parrain de l’événement pour sa seconde édition.

Juste avant l’ouverture au public, le calme avant la tempête.

C’est donc du côté de l’Ouest que le magazine vous donnait rendez-vous ce week-end, à la rencontre des lecteurs de la région nantaise, venus très nombreux (près de 20 000 malgré les restrictions liées au Coronavirus) pour assister à ce formidable salon organisé de main de maître par Charles Hervouet, Florian Bompas et Benoit Chenet.

Votre magazine était le seul à avoir fait le déplacement

Dans les allées du salon le public pouvait croiser quelques grands noms de la BD comme Georges Van Linthout, du journal Spirou ou encore François Walthéry, Jean-Luc Delvaux. Le samedi c’est la légende du Dakar Hubert Auriol qui dédicaçait son dernier ouvrage.

Une Ghibli tout droit venue du Portugal

Coté club l’amateur avait largement de quoi faire, Opel, Porsche 928, véhicules militaires, Panhard, Simca, Citroën, Peugeot, Facel et bien d’autres apportaient de nombreux modèles tous plus exclusifs que les autres comme la 402 Eclipse par exemple.

Une rare 402 Eclipse en pleine restauration

Une fantastique plateau Bugatti animait l’espace central du salon avec Type 35, Type 37, Type 13, Type 57 Ventoux, EB 110… une exposition de 13 voitures qui permettait de voir les bolides de Molsheim. Un joli coup des organisateurs.

13 Bugatti, un formidable plateau annoncé sur l’affiche

Un autre plateau accueillait plusieurs Ferrari grâce à Scuderia Nantes Atlantique dont une superbe Dino 246 ou une Daytona, les fans du cheval cabré étaient ravis. Non loin de là le club CVMA exposait plusieurs véhicules US militaire dans la bonne humeur et en tenue d’époque. Jean-Do, le peintre en lettre s’appliquait sur un vieux pick-up Chevrolet sous les yeux ébahis du public qui découvrait cet art devenu rare mais que maîtrise depuis longtemps celui qui défend avec passion ce métier presque disparu. Un artiste à retrouver sur notre site.

L’exposition “Bleu de France” Renault, Alpine, Homell
Alfa Romeo n’était pas en reste
Le plateau Ferrari proposé pas Scuderia Nantes Atlantique
Historic Auto à Nantes, le salon qui monte

Historic Auto à Nantes, le salon qui monte, qui monte !

Du côté des françaises on pouvait également retrouver un plateau “Bleu de France” avec des modèles légendaires comme la R8 Gordini, Alpine A110 et 4cv sans oublier une Berlinette Hommell RS2.

Autre plateau très intéressant, une collection de motos de piste et d’anciennes cross Portal qui attiraient tous les regards. Une belle expo de Vespa et Lambretta remportait également un franc succès. D’autres motos US côtoyaient une expo De Dion Bouton également de grande qualité.

Portal, une marque mythique pour les amateurs de motos vintage

Le visiteur pouvait retrouver divers marchands de pièces et artisans venus de toute la France comme de la région Nantaise, un savant mélange orchestré par organisation qui permettait aux visiteur de passer un long moment dans le salon pour la somme modique de 8€ si l’entrée était achetée sur place. De quoi passer un bon moment en famille sans se ruiner. A noter que les formules de restauration était également nombreuses et à prix raisonnables.

Il y en avait pour petits et grands dans ce salon très éclectique

Rendez-vous dans notre numéro 272 pour l’intégralité du reportage et en 2022 pour la troisième édition.

Un grand merci au trio d’organisateurs pour leur accueil et la qualité de l’organisation, vivement 2022 !

Infos https://historic-auto.com/

Plus de salons à lire ici https://www.retropassionautomobiles.fr/2020/04/retour-en-images-sur-les-precedentes-editions-de-retro-classics-stuttgart/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici