Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Très chic, la Jaguar Mark 2 ou MK2 (qui signifie série deux) est un modèle haut de gamme commercialisé par Jaguar de 1959 à 1967. Très prisée en compétition dans la catégorie tourisme, la MK2 a notamment remporté le Tour de France Auto à quatre reprises consécutives entre les mains de Bernard Consten.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Considérée à l’époque comme la plus belle voiture du monde, elle était surtout la berline de série la plus rapide du monde et permettait aux bons pères de famille de rentrer dans la peau d’un vrai pilote de course. Rapidement, de plus en plus de passionnés de courses automobiles ont commencé à s’intéresser à ce modèle pour les transformer en véritables bêtes de course. Bernard Giraud en faisait partie.

Bernard Giraud, Passion Historique.

Ma passion pour les courses me vient de mon père qui était en relation avec pas mal de pilotes comme Jean-Claude Caillaud ou Marcel Lauga, pilotes dans les années 30-50. Très jeune, j’ai eu la chance de pouvoir monter dans des voitures de courses, de rencontrer Bernard Consten, de suivre des grandes épreuves de l’époque, comme le Tour Auto.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Je me rappelle mes tout premiers tours de roues en compétition, c’était au Rallye du Béarn sur une Cooper S, où pendant les essais de nuit, je suis aller tout droit à plus de 130 Km/h dans un mur de neige, résultat, la Cooper est restée sur place. Autre souvenir, ma participation aux 24 Heures du Mans à bord d’une Lola T 282, mais aux essais du jeudi, la voiture a pris feu et a mis fin à mon rêve de participation à cette course mythique. Après, j’ai pris le volant d’une Arc Alfa Bi-turbo de 1986. J’ai la chance d’être copain avec le patron de GT Pro, ce qui me permet de faire encore un peu de formule 3 ou de la GT sur le circuit de Pau.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

En 1989, Laurent AUMONIER a préparé ce véhicule dans ses ateliers à Aiffres (79 Niort). Il a participé à 2 saisons de Saloon-Car en tant que pilote, en 1990 et 1991.

En 1991, grâce à Laurent Aumonier, l’occasion s’est présentée pour moi de monter dans sa Jaguar. C’était un vrais coup de cœur, le soir même j’ai fais un chèque et je suis reparti avec.

Préparée dans les ateliers de Laurent Aumonier, la Jaguar était au top de la préparation Racing : caisse allégée, (poids / véhicule = 1.380 Kgs), arceau sécurité / normes F.I.A. (très difficile à installer), 2 sièges baquet avec harnais (siège passager amovible). Moteur préparé : culasse Injection “grosses soupapes”. Pistons et segments / Cosworth, alimentation par rampe de 3 carburateurs double corps Weber 45, arbre à cames préparé, volant moteur allégé, boite à vitesse : 5 rapports, collecteur échappement type “spaghetti”, puissance : 300 cv din. Train avant XJ 12, pont autobloquant, barre stabilisatrice avant renforcée, freins avants à disques, gros étriers.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing
Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing
Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Rapidement nous avons décidé de monter un team ensemble, Laurent Aumonier avec une Mini 1500 et moi avec “ma” Jaguar. Pendant 3 ans, de 1993 à 1995, en catégorie Salon Car, nous avons participé à de nombreuses courses sur différents circuits de France : Dijon, le Castelet, Nogaro, Magny Cour, Croix-en-Ternois. Mais mes plus beaux souvenirs, sont mes participations à l’Age d’Or sur le circuit de Montlhéry, avec un souvenir particulier en 1995, où mon fidèle Assistant-Mécano, Jacques Massicot, suite à une grosse casse due à un problème de freins en bout de ligne droite pendant les séances d’essais, a passé la nuit à remonter la voiture. Dès le lendemain, ma Jaguar se présentait fièrement sur la ligne de départ.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing
Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing
Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Après de longues années au repos du coté de Cognac dans le garage de Franck Brun, la MK 2 s’est enfin réveillée d’une trop longue retraite non justifiée. Direction le garage de Michel Hayet (Hayet Sport Auto). Après une vérification des niveaux, un contrôle des freins et un peu d’essence, surprise, la bête de course s’est réveillée au premier contact. Au son du moteur, pleins de souvenirs ce sont réveillé dans la mémoire de Bernard Giraud. Bientôt 10 ans qu’il n’avait pas ressenti cette envie de reprendre le volant et de faire rugir sa Jaguar. Sans hésiter, direction le circuit de Haute Saintonge, où Julien Beltoise nous a gentiment reçu. Là Bernard s’est lâché, il enfile sa combinaison d’époque, ajuste son casque, met ses gants et retour vers le passé. Après plusieurs tours de piste, c’est comme un enfant à qui on venait de donner un jouet qui est sorti de la voiture. “J’ai redécouvert un moteur fabuleux qui offre une plage de possibilité absolument phénoménale, ce qui fais tout le charme de cette voiture, et surtout son moteur 3,8 L réalésé 3,9 L qui développe plus de 300 cv.

Les courses, les galères, les copains, les week-ends sur les circuits, tous ces souvenirs s’étaient réactivés dans la mémoire de Bernard, “c’est comme si c’était hier”.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Laurent AUMONIER a préparé ce véhicule en 1989 dans ses ateliers à Aiffres (79 Niort)

Il a participé à 2 saisons de Saloon-Car en tant que pilote, en 1990 et 1991. Son meilleur classement : – 6ème au Castellet. Une autre Jaguar MK ll (verte foncée), pilotée par Ricardo ALBANESI faisait partie du plateau jusqu’en 1992.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Selon les infos recueillies de Laurent AUMONIER, les modifications majeures effectuées sur la Jaguar, sont les suivantes :

Caisse allégée. ( Poids / véhicule = 1.380 Kgs )  – Arceau sécurité / normes F.I.A. (très difficile à installer..! )  – 2 Sièges bacquet avec harnais. ( siège passager amovible )

Moteur préparé :- Culasse Injection “grosses soupapes” – Pistons et segments / Cosworth. – Alimentation par rampe de 3 carburateurs double corps Weber 45. – Arbre à cames préparé.

Volant moteur allégé. – Boite à vitesse : 5 rapports. – Collecteur échappement type “spaghetti”. Puissance : 300 cv din.

Train avant XJ 12. – Pont autobloquant. – Barre stabilisatrice avant renforcée. – Freins avants à disques : Gros étriers.

Jaguar MKII 3,8 litres 1962 Préparation Racing

Fiche Technique: Préparation Racing – Garage Aumonier

Année de construction 1962

Carrosserie C I 4 portes

Puissance 22 cv

Moteur 3900 cc

6 cylindres

Carter humide

Cylindrée exacte 3781 cm3

Puissance 300 cv din

Poids 1380 Kg

Vitesse Maxi 260 Km/h

Boîte de Vitesse Borg and Beck Type Single Dry Plater : 4 rapports + Overdrive

Culasses injection

Pistons et Segments / Cosworth

Alimentation rampe de 3 Carburateurs Weber 45 Type 45 DCO

Volant moteur alléger

Collecteur échappement Type “Spaghetti”

Train avant Jaguar XJ 12

Barre stabilisatrice avant renforcée

2 Siéges baquets

Arceaux de sécurité

Coupe circuit

Freins à disques Girling avant/arrière

Différentiel Thorntom “Power-Lok”

Amortisseurs Télescopiques

Un grand merci pour leurs aides précieuses à Julien Beltoise pour son accueil au Circuit de la Haute Saintonge, à Michel Hayet (Hayet Sport Auto) pour la remise en route de la Jaguar et Franck Brun pour sa patience.

Reportage texte et photos Cyril de Plater

D’autres histoires ici : https://retropassionautomobiles.fr/

Nos vidéos ici https://www.youtube.com/channel/UCdnjRO4CUpmk_cUsI5oxs0w?view_as=subscriber

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici